A travers cette nouvelle rubrique, je souhaite partager quelques-unes de mes lectures, principalement des recueils de haïkus.
Mes derniers achats proviennent des Editions Via Domitia, dont ce nouveau recueil de Fitaki Linpé, merveilleusement illustré par Pauline Collange. Pour les avoir tous deux « cotoyés » sur le groupe FB Un Haïku Par Jour, je savais que je ne serais pas déçue !



Au travers de ses textes, l’auteur nous révèle son « amour » pour le feu de cheminée. Celui-ci évolue au fil des pages, de la fin de l’été aux premières douceurs, avec ses avantages, ses inconvénients et parfois ses mystères.

Les mots et les illustrations, pleins de tendresse, d’émotion et de spontanéité se répondent à merveille ! Dès les premières pages, on est plongé dans une ambiance familière et cocooning. On a envie de s’installer là, près du chat et du feu qui crépite.


murmures –
aux flammes
le bois se confie



devant le feu
mon invité boit du vin chaud
moi ses silences



rien à dire
si ce n’est ce vide
qui chante





On l’aime ce feu. Il nous réchauffe, il nous envoute, il nous invite au silence. Il nous fait aimer la nuit et le froid de l’hiver…




voici le feu
jamais le même
sur le soir qui tombe



le monde dort –
la lune en profite
pour sourire



fournaise –
les braises se mêlent
aux étoiles



le chat passe
de la lune aux braises
en silence





Je termine avec ces deux textes, qui m’ont particulièrement touchée :



feu de cheminée
j’en supporte les aléas
songeant à ceux
que l’hiver écrase
sous un carton




pour mettre l’enfant dehors
la neige n’a pas eu besoin
de crier





Une chose est sûre, désormais, à chaque fois que j’allumerai mon poële, je penserai à Fitaki…

Un recueil qui réchauffe l’âme…dont la préface, très touchante, est de Karyn Louryan.
A se procurer auprès des Editions Via Domitia https://via-domitia.fr

(Cliquer sur les photos pour les agrandir)






5 thoughts on “« J’attends la venue du grand froid »

  1. Toujours un plaisir de te lire, Mireille, et là, au coin du feu entre Fitaki et Pauline, je me suis délectée , réchauffée . Bravo à eux ! Merci Mireille ♥️

    Anne-Marie JG

Laisser un commentaire